Comment mener à bien l’entretien d’embauche de votre baby-sitter en 4 points

Vous vous apprêtez à recevoir un(e) baby-sitter pour lui faire passer un entretien : voici 4 conseils pour gérer cette étape avec succès !

Conseil n°1 : Commencez par des questions de présentation 🤝

Plutôt que de commencer par les questions les plus techniques, commencez par les présentations. Ça semble tomber sous le sens mais il n’est jamais mauvais de rappeler les bases. Tâchez donc d’en savoir un peu plus sur votre futur(e)baby-sitter.

Questions types:

En quelques mots, une présentation(nom, prénom, âge, coordonnées, situation familiale, etc.) ?
- Quelles sont vos dates de disponibilité ?
- Avez-vous des enfants et combien ?
- Si oui, comment les gardez vous quand vous n’êtes pas disponible ?

→ Le but : Les présentations permettent d’en savoir un peu plus sur la personne et vous donne un avis pour la suite de l’entretien qu’il soit positif ou négatif.

Le signe positif : Avoir une baby-sitter qui est déjà maman est un point de gagné car elle se met à la place des parents et donc est plus facilement compréhensible auprès des enfants.

pop-article-2.png

Conseil n°2: Poursuivez avec les motivations 💪

Après les présentations, poursuivez par une série de questions sur ses motivations ainsi que les raisons qui l’ont poussée à exercer ce métier.

Les questions à poser :
- Avez-vous une formation spécifique à la garde d’enfants ? Si oui, laquelle ?
- Pourquoi le babysitting ? Qu’est-ce qui vous a amené à vouloir devenir baby-sitter?

→ Le but : Comme dans tout entretien d’embauche, la question des motivations est révélatrice de certains traits de personnalité chez une personne. Elle est donc importante à poser car elle apporte des informations qui peuvent être décisives dans votre choix final.

Le signe positif : si elle a suivi une formation reconnue comme une assistante maternelle par exemple.

pop-article-3.jpg

Conseil n°3 : Son expérience professionnelle

Il s’agit de mettre en avant les expériences passées pour vérifier les compétences de baby-sitter et de s’assurer de la confiance que l’on pourrait avoir par la suite.

Questions types:

  • Depuis combien de temps gardez-vous des enfants ?

  • Décrivez vos anciennes expériences en précisant : 
    La durée du contrat 
    Le nombre d’enfants gardés et leurs âges.

  • Comment s’est passé(e)la relation avec les parents ?

  • Avez-vous été amené(e) à préparer les repas, faire dormir les enfants, ou bien les faire sortir ?

  • Comment ces gardes se sont-elles terminées ?

→ Le but : Permettre d’établir si ses compétences et ses expériences correspondent bien à vos recherches.

Le signe positif : Si elle a de bonnes expériences, elle a su garder un contact avec les anciennes familles et est donc recommandable.

pop-article-4.jpg

Conseil n°4 : La garde des enfants 👩‍👦

Il faut maintenant se concentrer sur l’essentiel c’est-à-dire les tâches qui seront effectuées par la(le) baby-sitter.

Les questions que vous allez poser :

  • Comment organiser la journée des enfants ?(sport, sorties etc.).

  • Etes-vous d’accord pour préparer les repas ? Savez-vous cuisiner ?

  • Mangerez-vous avec les enfants ou préférez-vous apporter votre propre repas ?

  • Quelle serait votre réaction face à un accident ? Ou un enfant malade ? Etes-vous formée aux premiers secours ?

  • Comment faites-vous pour vous faire obéir auprès des enfants ?

  • Acceptez-vous d’emmener régulièrement les enfants à l’extérieur pour une balade par exemple ? Au football le mercredi ? A la piscine le jeudi soir ?

→ Le but : Il s’agit de ne pas avoir de mauvaise surprise en embauchant votre baby-sitter

Le signe positif : Que le(la) baby-sitter accepte la mission en toute confiance.

pop-article-5.jpg

Après tous ces conseils vous pouvez désormais recruter votre baby-sitter en toute confiance.

pop-article-7.png
 

Shirel, 17 ans, 2 ans d’expérience en garde d’enfants

 
 

Ghita, étudiante à l’université et 3 ans d’expérience en garde d’enfants.

 
 

Ines, 23 ans et 5 ans d’expérience en garde d’enfants.

 
 

Shani, 20 ans et 7 ans d’expérience en garde d’enfants.

 
Norman El HaikComment