Plus qu’un mois pour votre Summer Body !

Le 1er Janvier c’était il y a plus de 6 mois maintenant, tout comme son lot de bonnes résolutions prononcées après votre troisième verre de Gin Tonic le 31 Décembre à 20h37. Vous avez encore juré de vous (re)mettre au sport et l’Histoire nous a bien montré que monter trois étages sans ascenseur, c’est quand même un bel effort. Mais faire du sport, on ne le dira jamais assez, ça a plein d’avantages et on va tenter de vous en convaincre :

80s-50940-1280x0.jpg
  1. Vous aussi vous allez pouvoir vous la ramener au bureau parce que vous avez “explosé votre record sur 10km”. Et ça fait du bien, non ?

Sport.jpeg

2.Le sport est connu pour libérer des endorphines, les hormones du plaisir. Après un bon gros ‘run’ vous serez (donc) claqué mais heureux. Feel Good mood quoi.

homer.jpeg

3. Courir plus pour manger plus. Pas besoin d’en dire plus, on sait déjà que vous êtes conquis.

spaghetti.jpeg

4. Faire du sport, c’est une excuse parfaite pour quitter le bureau un peu plus tôt. Votre boss pourra difficilement vous refuser ça. Eh oui, les gens qui font régulièrement du sport ont tendance à être plus reposés car ils dorment mieux et sont donc plus concentrés et efficaces.

ascenseur.gif

5. Le sport est le meilleur des défouloirs. La vie regorge de petits trucs agaçants : votre belle-mère un peu trop collante, le coin de la table basse venant se heurter à votre innocent petit orteil, la SNCF, les gens qui disent “si j’aurais”, bref: allez vite évacuer toute cette pression en transpirant un bon coup.

fotolia_67278209_xs1.jpg


6. Ca vous fait un sujet de discussion de plus, et ce dans n’importe quel contexte. Ou quelque chose à dire à propos de cette ligne à la fin de votre CV, qui était jusqu’ici une commodité superflue.


entretien d'embauche.jpeg

7. Avec un peu d’entrainement (oui on s’est renseigné, le sport implique nécessairement un effort minimum… désolés), vous pourrez courir le marathon de Paris. Votre maman sera hyper fière de vous et les gens que vous croiserez poseront sur vous un regard admiratif. Une vraie re-sta. Oui c’est 42km le marathon… oui, ça fait beaucoup.

8. C’est aussi une excuse supplémentaire pour décliner les invitations aux soirées nulles de vos potes lointains (vous savez, ceux à qui vous souhaitez l’anniversaire sur Facebook une fois par an mais que vous ne voyez jamais), aux apéro-dinatoires sans saveurs et autres afterworks en terrasse où une pinte coûte environ le prix d’un demi loyer sur les champs. Parce que, “tu comprends, le sport c’est devenu comme une drogue pour moi”.

9. Ça vous fera une bonne excuse pour renouveler votre garde-robe.

10. D, la réponse D. Comme (se) Dépenser, (se) Défouler, (se) Décrasser, Danser, Décathlon, Défi, Détente, Dépassement, Défibr… ouais non oubliez.

P.S : 11. On vous en a parlé du Summer Body ?

Alors, convaincu(e) ? On espère que c’est le cas, et comme c’est mille fois plus sympa de ne pas être seul(e) dans cette épopée et d’avoir un encadrement de qualité, on vous invite à jeter un coup d’oeil au zapping de nos coachs sportifs sur l’application Pop Eye. On est certains que vous trouverez chaussure (de sport) à votre pied. Si vous n’êtes pas trop emballé(e), vous pouvez toujours vous tourner vers la musique, encore plus classe et moins risqué, il est vrai.

Norman El HaikComment